La forme médiévale

Reproduction de la cornemuse Catalane de Céret-tessiture du hautbois.

Petit essai de la reproduction du sac de gemecs dont l’original est conservé au CIMP (Céret, Pyrénées Orientales), réalisée par Claude Girard.

Il s’agit d’une cornemuse au montage de forme catalane (cf la poche) attribuée à une période située entre le XVIIè et XVIIIè siècle, bien que la conception fasse penser à un instrument plus ancien, peut-être médiéval de part la forme du hautbois et des bourdons. Le hautbois donne une gamme non tempérée en Do (La=404hz).

La difficulté du jeu réside dans le placement des notes du hautbois, qui doivent être en parfaite adéquation avec l’harmonie des bourdons. Sur les cornemuses anciennes, les bourdons ont une place primordiale : ils sont l’appui sur lequel le sonneur pose ses notes. Il est d’ailleurs intéressant de constater que la notion d’appui se retrouve dans d’autres objets portant le nom de « bourdon » : La plus grosse cloche d’un clocher servant d’appui pour l’accord des autres cloches, ou le bâton du pèlerin qui sert d’appui à ce dernier pour marcher…

 

 Cornemuse et hautbois

Anonyme XIIIème siècle – Cornemuse catalane (reproduction du modèle historique conservé au musée du CIMP, Céret, Pyrénées Orientales) et taille de hautbois type Mersenne (Harmonie Universelle, 1636). Diapason : LA=404hz – Facteur : Claude Girard

 

 Cornemuse et hautbois

Extrait des Cantiguas de Santa Maria (Espagne, XIIIème siècle) – Veuze historique (reproduction du hautbois de la collection Claude Girard, reproduction du bourdon d’après la veuze de Louis Gillet) et taille de hautbois type Mersenne (Harmonie Universelle, 1636). 
Diapason : LA=404hz – Facteur : Claude Girard